Vue d’ensemble

Le Bénin est un des pays les plus stables politiquement de toute l’Afrique de l’Ouest. Il a une population de 11 millions d’habitants et un taux de natalité de 2,6 enfants par femme. C’est un pays culturellement riche. La religion vodoun y est encore pratiquée par beaucoup. Certaines populations, comme les Batammaribé (peuple Otammari), vivent encore dans un certain respect de leurs traditions. L’art et l’artisanat sont eux aussi très répandus. Les forgerons sont très réputés, ils ont pendant longtemps eu un rôle social important. Du point de vue naturel et environnemental, tout le littoral béninois regorge de belles plages même si, malheureusement, on ne peut pas y nager à cause des forts courants et de la barre. Certaines forêts sont assez bien préservées et le parc national de la Pendjari au nord constitue le dernier bastion pour la faune et la flore en Afrique de l’Ouest.

Politique et Economie

La croissance économique béninoise était de 4% en 2016. Depuis l’ascension au pouvoir de Patrice Talon, elle est remontée à 5,5% en 2017 et devrait dépasser les 6% en 2018 (Banque Africaine du Développement). Le tourisme est un des secteurs majeurs d’investissement du gouvernement avec le développement et le financement de projets s’élève à plus d’1 milliard d’€ et on y retrouve des projets tels que : Ganvier – plus grande cité lacustre d’Afrique ; Le parc national de la Pendjari ; Le Pôle Vodoun avec le développement de musées dans les villes d’Abomey et de Porto-Novo.

Aujourd’hui, le tourisme au Bénin représente 0,7% du PIB contre des intentions à 4,7 % d’ici 4 ans. Le Bénin ambitionne clairement de faire du tourisme un facteur clé de développement ce qui se traduit par un investissement massif dans la création de hubs touristiques, et l’intention d’établir un terrain propice pour la réalisation de projets touristiques.

Pourquoi le nord-Bénin, l’Atacora?

La partie nord du Bénin a une population moins importante que la partie sud et les infrastructures y sont plus rares. Les agriculteur locaux cultivent la majorité des terres et les paysages sont plus montagneux. Le lodge sera situé en hauteur sur une falaise donnant sur une vaste plaine, dans la commune de Boukombé, dans la région de l’Atacora, lieu de vie des Bètammaribè.

Le lieu a plusieurs avantages stratégiques :

  • Cette région fait partie du plan de développement touristique du gouvernement béninois.
  • A une heure de Natitingou.
  • Contribuer à étendre l’offre touristique au Nord du pays.
  • A distance raisonnable du parc de la Pendjari qui attire plus de 6.000 visiteurs par an
  • Le cadre et les paysages offrent une diversité de randonnées.
  • Les peuples de l’Atacora et en particulier le peuple Otammari. Ce peuple est connu principalement car il vit traditionnellement dans de petits châteaux construits en étages. Appelés des Tata.